Contrôle parental sous Debian

Efficace & pas compliqué

Lu et approuvé sur http://www.debian-fr.org/

Auparavant il vous faudra installer les paquets suivants :

  • dnsmasq
  • resolvconf
  • mini_httpd

Puis télécharger le fichier de configuration ici qui est déjà empaqueté au format *.deb

Ouvrir une console, se positionner dans le dossier de réception, passer en mode super utilisateur puis dpkg -i ********.deb

Quelques explications : une black list de sites plutôt destinés à un public adulte est téléchargée, et chaque(s) tentative(s) de connection(s) sur un des sites répertoriés dans la black list est redirigée par le navigateur sur une page affichant It Work ! Idem pour les images.

Je vous conseille sur la même page la lecture du fichier vers la fin une liste de commandes permettant, entre autre, de lancer ou d'arrêter le contrôle, de mettre à jour la black list...

Bref, comme le dit l'auteur le contrôle parental ne doit pas ce substituer aux coups d'oeil de temps en temps mais apporte un plus

A titre personnel j'attendais depuis pas mal de temps une solution facile pour notre OS préféré, dans un précédent post j'avais évoqué la possibilité de modifier le fichier host et rentrer les adresses indésirables une a une... bonjour le travail...

De plus l'auteur à modifié le fichier pour qu'il soit utilisable sur d'autres distributions.

Que dire de plus ? Travail bien fait, efficace, il est possible de deblack lister un site genre http://www.deviantart.com/ qui n'est plus accessible lorsque le contrôle parental est actif.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.deeptechnologie.com/index.php/trackback/20